Regards Hybrides x La Fabrique culturelle: «Nos corps dans le décor»

Comment nos corps bougent-ils en réponse à l’environnement?

La Fabrique culturelle et Regards Hybrides nous proposent cette série de cinédanse pour nous amener à réfléchir à cette question et à tenter de mieux comprendre ce langage poétique. Les courts métrages suivants nous font découvrir quatre tableaux bien distincts où trafic et béton, champs et forêts suggèrent et imposent aux artistes un rythme et une occupation unique à ces lieux.

Dans le but de créer un dialogue en différé avec les artistes de ces œuvres, nous avons invité Maya Cousineau Mollen à nous livrer des poèmes qui font écho à son visionnement de Promenade, A Cherry On Top, White Noise et God Lin. Cette autrice et activiste œuvre dans diverses sphères sociales et politiques afin de défendre la cause des femmes autochtones ainsi que celle de son peuple innu et des Premières Nations en général. En 2019, elle publiait son premier recueil de poésie, intitulé Bréviaire du matricule 082.

Rappelons que la cinédanse est une démarche où la danse se déploie à travers et par les écrans. Au moment de la création, les choix chorégraphiques sont envisagés précisément pour la caméra et ont pour but de faire ressentir aux cinéphiles le mouvement des corps.

Ces courts métrages sont présentés en ligne sur le site de La Fabrique culturelle jusqu’au 28 février.

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur pinterest
Pinterest